Planet Diversity World Congress on the Future of Food and Agriculture

Diversité de la Science, diversité de la société

Réflections sur les savoirs, l'information, les technologies, le pouvoir et le bien commun

Organisatrice: Claudia Neubauer, Fondation Sciences Citoyennes, France

Intervenants:Angelika Hilbeck, ETH Zurich, Suisse
Tirso Gonzales, Université de Colombie Britannique, Pérou/Canada (programme savoir local)
Michael Reinsborough, Université de Belfast, anthropologie sociale, Irlande du Nord
Brandon Ballengée, Green Museum, New York, USA

Description:
En Europe, aux Amériques et en Australie, on observe depuis la fin de la deuxième guerre mondiale une nette diminution de la diversité dans la science et dans les approches scientifiques, qui développent à la fois des technologies innovatrices et des solutions pour les problèmes environnementaux et agricoles. Les strates dirigeantes de la société, principalement les scientifiques (d’institutions privées et publiques) et les gouvernements, ont identifié certaines options technologiques comme les plus prometteuses, technologies qui ont reçu à leur tour la plus grande part de l'investissement (public et privé) destiné à la recherche et au développement. Depuis des décennies et dans tous les pays, les budgets alloués à la recherche militaire, biotechnologique, aérospatiale et nanotechnologique sont incomparablement plus importants que les budgets de recherche dédiés aux problèmes de santé publique et environnementaux, à l’agriculture et la pêche durables, à la toxicologie et aux questions sociales.

Un problème supplémentaire auquel est confronté la recherche est son cheminement vers une approche mercantile (introduction de stratégies commerciales dans les objectifs de la recherche, systèmes de brevet, favorisation de la concurrence plutôt que de la coopération entre scientifiques, etc...). Les conséquences de ces choix affectent le monde entier. Les cas les plus probants sont les décisions d'après-guerre qui ont considérées l'industrialisation de l'agriculture comme le seul moyen envisageable afin d'augmenter sa productivité et l'utilisation du combustible fossile (et de l'énergie nucléaire) comme la source principale (si ce n’est unique) de l'énergie pour la reconstruction et restructuration des sociétés occidentales. Les solutions énergétiques alternatives, en particulier si elles étaient non-technologiques / non-industrielles, ont été presque systématiquement négligées et les recherches associées supprimées ou marginalisées. Aujourd'hui, nos sociétés dépendent fortement des combustibles fossiles dans la production de l'énergie, des matériaux industriels et des produits chimiques pour l’agriculture. Cela a conduit à des problèmes environnementaux et de santé publique globaux et désastreux, avec peu d’alternatives disponibles.

La société humaine, qui est menacée par l'injustice sociale croissante et, comme indiqué dans le rapport « Millenium Ecosystem Report », par la grande vulnérabilité des écosystèmes, doit faire face au défi le plus grand et le plus complexe de son existence : comment inhiber et s'adapter aux conséquences de l’inévitable réchauffement climatique. De nouveau, les élites scientifiques et politiques des sociétés occidentales proposent des options singulières - par exemple : convertir la production vivrière en production d’éthanol avec, encore une fois, des conséquences globales potentiellement dévastatrices pour les ressources essentielles comme la nourriture et l'eau.

Cet atelier « Diversité de la Science, diversité de la société » cherche à explorer les raisons de ce manque de solutions alternatives (défaut de capacité d’innovation), à identifier des sources potentielles à la diversité dans la science, à proposer des stratégies afin de réactiver les capacités innovatrices et créatrices de la science et à suggérer des alliances afin de renforcer le rôle de la société dans le choix des orientations de la recherche publique.

Dernières Contributions

Background Papers and further reading

Millenium Ecosystem Assessment

Late lessons from early warnings (European Environment Agency)

Survivre Aux Nanotechnologies? Giga Questions, Nano -Visions et Citoyenneté (Fondation Science Citoyenne)

Historical Perspectives on Science, Society and the Political (Report to the Science, Economy and Society Directorate European Commission)

The Public Value of Science Or how to ensure that science really matters (Demos)

Agriculture & Food: Agri-Food System Dynamics: pathways to sustainability in an era of uncertainty
This working paper, from the STEPS Centre based at IDS in the UK, argues that the prevailing approach to agricultural science and innovation often fails to provide sustainable outcomes, particularly at larger scales and for large numbers of poor people in developing countries.

PSx2 is a project that explores the participatory role of civil society organisations (CSOs) in new scientific and technological developments, with particular reference to experiences in the development of agricultural biotechnology (GM plants, food and feeds).
The issue of novel biotechnologies is not only an expanding area of scientific research, but also provides a very important area for social experimentation
in more active citizenship and a deeper involvement of the lay public in European research activities.

Diversity of scienceDiversité de la Science, diversité de la sociétéVielfalt in der WissenschaftDiversidad de la Ciencia

Comité Local d'Organisation